RETOUR À SOI #37: Daddy Issues

Publié par

Oh Lord, je ne sais pas si c’est la Nouvelle Lune en Capricorne ou un changement d’énergie mais c’est intense sur le corps. Le sentez-vous? Je crois recommencer la méditation sérieusement parce que mon hypersensibilité est à son maximum ces derniers temps et nous ne voulons surtout pas être trop affectés par tout ce qui se passe en ce moment. La guérison se passe graduellement et j’en suis encore au pardon. Pendant mes dernières séances de guérison, j’ai réalisé que ma rancune était non-seulement envers les hommes noirs mais aussi envers les hommes blancs, envers tous les hommes à vrai dire. Je n’avais pas réalisé que cela représentait un de mes plus gros blocages, je me suis concentrée là-dessus ces derniers jours. Ça ne se fait pas du jour au lendemain alors j’accepte le processus.

J’avais cette rage à l’intérieur de moi dû à l’abandon paternel en plus de sa trahison. J’avais aussi ce vide que j’essayais de combler à travers mes relations mais les blessures intérieures se reflétaient toujours dans mes choix de partenaires. Ils étaient tous comme le père.

J’étais dans la perception que les hommes que je rencontrais devaient m’apporter ce que j’avais manqué à l’enfance. De L’attention, de l’amour, et de la sécurité…Daddy issues! Jamais ils n’ont été capables de faire cette tâche parce que j’attirais d’autres personnes ayant aussi leur propre bagage de blessures non-résolues ou pour être franche qui faisaient partie de cette secte/rituel. En partant, ils avaient déjà une lourde tâche de réparation et de sauveur mais entre nous, le monde va déjà assez mal. Commencer une relation pour réparer quelque chose ça ne regarde pas bien. Ma coach m’a fait comprendre que je n’étais pas responsable, ils étaient en effet tous abusifs. Ça m’a tellement fait du bien de prendre ces séances parce que traverser cela sans outils à notre disposition peut être un lourd fardeau. J’ai pu faire face à cette charge émotionnelle avec quelqu’un qui a de la compassion et de l’empathie, c’est rare. Je l’ai bien choisi parce que je ne voulais pas quelqu’un qui faisait parti d’un système et qui allait me prendre comme un cobaye ou qui a étudié des livres psychologiques par coeur. Parce que j’avais déjà essayé de guérir ainsi mais ça me laissait toujours insatisfaite et encore plus confuse.

L’écriture m’a beaucoup aidé à évacuer ces émotions et ce n’est pas toujours beau, comme vous l’avez vu dans mes articles précédents, c’était une femme en colère et blessée. C’est mon dark side qui est sorti. C’est le shadow work!  C’est ça l’équilibre entre le dark et le light. Ça ne donne pas toujours quelque chose de beau, parfois j’éclate en colère et par d’autres moments j’applique mes leçons et j’agis avec plus de sagesse. J’étais trop dans le light, gentille, paillasson de porte mais le méchant qui s’était accumulé à l’intérieur était bel et bien présent. À un certain moment donné ça éclate, notre corps a ses limites.

En effet, ces carences affectives et le fait que ma bulle avait été fracassée très jeune ont fait en sorte que je ne me sentais jamais en sécurité dans mon propre corps et peu importe où j’allais, je ne l’étais réellement pas. D’où ma grande peur d’être seule. Étrangement, au lieu de faire des choix qui m’auraient mise en sécurité, je faisais le contraire. J’ai eu ce «AHA moment» quand mon médecin a senti que je cherchais de la protection ou du support et il m’avait répondu: «C’est tes parents qui devaient faire ça!» Je n’ai donc pas eu le choix de retirer mes lunettes roses de Princesse qui attendait son Prince charmant de Walt Disney venir la sauver des méchants. Il faut accepter le passé et arrêter d’essayer de le changer ou de le réparer. Parfois, il faut tout recommencer! J’ai dû devenir ma propre mère et mon propre père. À l’aide de lectures, des audios sur le développement de Soi et de la prière je crois que je m’en suis sortie pas si pire. Je me suis élevée seule donc j’y vais par essais et erreurs. Pas toujours facile mais ça construit de la résilience, c’est sûr et certain.

Je reprends MON pouvoir en guérissant mon corps de tout abus parce qu’il n’avait pas reçu de protection à la base. J’ai reconnecté avec mon enfant intérieur et en devenant souveraine de ma personne, je comprends maintenant que mon corps m’appartient. J’apprends donc à mieux le protéger et à en prendre soin. Je l’aime et je le respecte aussi. J’ai enfin retrouvé ce sentiment de sécurité. À cause de cette mauvaise relation que j’avais avec mon corps, je ne me respectais pas et j’étais persuadée que j’avais absolument besoin d’un homme ou de quelqu’un pour me sécuriser mais «Le secours de l’homme n’est que vanité. Avec Dieu, nous ferons des exploits…» (Psaume 60:11,12). En effet, ils étaient tous comme mon père, mon beau-père  ou cet oncle…

Le Retour à la Source est ce qui a restauré mon âme. J’avais été programmée très jeune de me valoriser de façon sexuelle pour que l’haïtien (je suis maintenant capable de l’écrire normalement, il y a du progrès…) puisse réussir dans ces pays, c’est ma perception de la chose du moins. Sinon je ne vois pas pourquoi ils m’auraient autant pourchassé et fait en sorte que je me taise le plus longtemps possible. Ça les exposerait tous, vous voyez! Quelle belle manière honorable de réussir n’est-ce pas? Peu importe, on pardonne, on lâche prise parce que chaque fois que ça tournait mal, je remettais la faute sur les membres de ma famille. Donc le cycle ne s’arrête jamais, je tourne en rond, il y a toujours un coupable et donc toujours une victime.

J’ai été capable de faire la paix avec tout ça parce que je ne veux pas être une victime éternelle et avoir à recommencer ces cycles inconfortables pour toujours. Il vient un moment où on sort du jeu pour tout arrêter. On y fait face et on passe à autres choses. Ce qui m’a aussi aidé c’est que j’ai découvert que je n’étais même pas la seule qui avait vécu ces enfers, est-ce égoïste de dire que cela m’a réconforté de voir qu’il y en avait d’autres? Je ne sais pas tout ce que je sais c’est que la Terre ne tourne pas juste autour de moi et qu’il y a tellement d’autres histoires qui sont toutes aussi pires. La question est qu’allons-nous faire pour nous en sortir et arrêter le trafique humain? Je n’ai pas l’impression que c’est quelque chose qui va venir sur la Nouvelle Terre de toute façon…en-tout-cas je l’espère! C’est inhumain!

Pour guérir de ces vieux patterns abusifs, j’utilise beaucoup mon imagination et je me concentre sur les autres exemples d’hommes qui n’ont pas abusé de gens, qui ont de la stabilité dans leur vie, qui ont accompli des choses honorablement et qui ont surmonté leur démons mais surtout des hommes de Dieu. Ceux qui ont de bons cœurs et qui ont apporté des changements positifs sur la Terre. Ainsi, je suis capable de ne plus généraliser, même s’ils ne viennent pas d’où mes parents viennent. Je réussis tranquillement à faire la paix avec le genre masculin.

En Dieu, j’ai trouvé ce réconfort et cette présence sécurisante qui redonne confiance. Je n’ai plus aussi peur parce que je vois les résultats de cette protection. Je ressens cet amour paternel et inconditionnel qui nourrit l’âme de cette guidance qui se manifeste dans mon intuition et je fais naturellement de meilleurs choix.

Le passage biblique qui suit peut nous faire penser que Dieu veut absolument nous dominer mais en vérité ces parents ont leurs propres traumas non-réglés et ne savent pas toujours comment faire. Certains nous abandonnent, d’autres abusent de nous et viennent carrément se mettre entre Vous et Dieu. Et nous voilà en train de mener une vie qui ne nous appartient pas et nous ne sommes plus alignés à notre authenticité divine. Voilà pourquoi je crois qu’il faut chérir cette relation avec Dieu. Si vous voulez une réciprocité, il faut le rencontrer à la moitié du chemin: Le mettre en premier et il vous mettra en premier.ère aussi. Parfois, Il le fait sans que vous fassiez votre part, il vient nous chercher, c’est parce qu’il voit notre cœur et nos souffrances et le pourquoi derrière nos actions moins bonnes. Il nous aime inconditionnellement: (Matthieu 10:37,38) «Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi». C’est parce que très souvent et trop souvent même: «l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.» (Matthieu 10:36)

Un autre passage qui peut nous aider pour les problèmes d’abandon, et je considère que la trahison, l’abus et la négligence est aussi une forme d’abandon, parce qu’ils nous ont laissé tombé pendant qu’ils avaient toute notre confiance. En tant qu’enfant, on les aime inconditionnellement et ils prennent cet amour innocent comme quelque chose à manipuler. On les pardonne mais il existe une voie beaucoup plus sûre pour nous car on ne se trompe jamais avec Dieu: (Psaume 27:9,11) Ne me cache point ta face, Ne repousse pas avec colère ton serviteur! Tu es mon secours, ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu de mon salut! Car mon père et ma mère m’abandonnent, Mais l’Éternel me recueillera. Éternel! Enseigne-moi ta voie, Conduis-moi dans le sentier de la droiture, A cause de mes ennemis.…

Daddy Issues…Sex trafficking…On dit NON à tout ça et on cherche des solutions.

Voir Lien: https://youtu.be/XTvblxI7BhE

Voir Lien https://youtu.be/zQFOrwyFopA

Youtube Channel: REAL WOMEN, REAL STORIES

Image Crédit: Pixabay

Pour me suivre sur les différentes plateformes, cliquez sur les liens suivants :

Youtube :     DJFabyola Radio TranscenDanSe

Instagram : DJ.Fabyola

Twitter :      DJFabyola

Vous pouvez aussi m’écrire au courriel: djfabyola@gmail.com

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Tous droits réservés. © 2021 djfabyola.ca & Radio TranscendanSe

Copyright © 2021 djfabyola.ca & Radio TranscendanSe

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s