RETOUR À SOI #22: Quand il est temps de retourner à Dieu!

Publié par

Je viens de sortir de la pire relation que j’ai eue à vie. Oh j’en ai eu d’autres mais celle-là était particulière, ça c’est si on peut appeler ça une relation. Il me font rire les satanistes, même s’ils paient pour leur dark art magic, ils persistent là-dedans. Il a fait semblant d’être mon ami mais c’était une autre personne qui me voyait comme un sacrifice pour lui et ses amis. He stalked me like a crazy glue until he became a download tellement je le voyais tout le temps et partout et finalement c’est pour me faire un move à la Juda. But anyway, I’m fine yes I am. Je crois bien et je suis persuadée que ce long sacrifice sexuel qui a tenté de me réduire en esclave sexuelle pour des hommes d’affaires d’icitte, des musiciens d’icitte, des satanistes tire à sa fin. Parce que maintenant je connais ce programme par coeur mais le désespoir d’être enfin comprise et acceptée a fait en sorte qu’il y avait une partie en moi qui était en match avec ce genre d’individu. C’est sûr que mes parents sont ceux qui ont ouvert la porte pour ce genre de rituel et cela m’a extrêmement déçue parce qu’on était déjà en désavantage par la couleur de notre peau, donc je me disais vaut mieux se tenir la main. J’ai vu jusqu’où ça peut aller, ne pas vouloir voir cette femme Noire réussir en musique ou en gestion. Parce qu’on était sur une planère Dark, il fallait que je le donne ou que ce soit transféré….je ne sais pas précisémment comment ils fonctionnent mais ils ont des radars pour savoir où vous êtes, ce que vous faites. Donc c’était extrêmement draînant. J’ai appris à me protéger seule, à me défendre seule, il n’y avait personne autour de moi pour m’aider. Ils se sont tous égarés. C’est une des raisons pourquoi j’étais très en colère envers les gens qui étaient supposés être les ‘miens’. Il jouait le rôle de mon copain juste pour me sacrifier. Le pire rôle parce que j’étais déjà en burnout d’une autre situation d’abus sexuel en milieu de travail avec d’autres satanistes. Ils sont extrêmement jaloux ces gens et extrêmement racistes. C’est plus fort qu’eux, ils voient l’homme Noir ou la femme Noire comme quelque chose à utiliser, humilier ou sacrifier sinon comme une menace. Je suis fatiguée de vivre ce genre d’abus sous silence alors je commence à en parler ouvertement parce que c’est mon histoire.

Cette dernière personne qui m’a trahi a juste joué le rôle de mon copain mais il faisait ce que tout le monde a fait dans le fond. Chacun son tour quoi! Êtes-vous fier de vous? Partout où j’allais c’était la même chose qui arrivait, soit ils ont des raddars soit c’est moi qui étais tellement seule et désespérée que je ne voyais absolument rien du scénario. Ces démons jouent beaucoup avec les émotions mais surtout vos faiblesses, c’est ainsi qu’ils vous contrôlent. Ils se comprennent entre eux et c’est pour ça que ça continuait. Je les aime pas ces satanistes, ils sont vraiment sans pitié au nom du matériel, du pouvoir, des titres, tout le monde veut être une petite vedette dans leur petit monde pathétique oui pathétique quand on regarde de plus près. Une chose est sûre, à un certain moment donné, il faut s’en sortir et le jeu se termine là. Je n’en reviens toujours pas, je suis restée traumatisée par l’hypocrisie, comment un homme peut être aussi déterminée à détruire la vie d’une femme qui était déjà si fragile et jouer le jeu et continuer à jouer? Les manipulateurs s’en prennent toujours aux personnes vulnérables. Je n’ai pas suivi mon instinct parce que je le savais dès le départ que ce n’était pas ce que je voulais mais le désespoir….la magie noire. Il existe toujours cette relation qui est là pour nous dire: Et puis ma belle? Vas-tu continuer dans cette voie ou non?

Il pensait vraiment que tout le monde pensait comme lui et que l’abus qu’il me faisait vivre était normal parce qu’on était rendu dans une société où ce genre de pratique était rendu normal. Il faisait du dark magic sur moi pour lui et ses amis, il se vantait de ses réussites avec ses amis alors que j’étais en pleine maladie burn-out, il me volait, il me sacrifiait dans mon dos. Les noms que cet homme m’a appelé devant ses amis sont les plus bas qu’on puisse entendre et il disait dans ma face qu’il m’aimait mais j’ai compris qu’il n’aimait que ce que je lui apportais. J’ai très hâte d’en être complètement libérée. Cette situation que j’ai vécu ressemble à ce qu’a vécu beaucoup de personnes avec de la créativité ou avec de hautes vibrations. J’avais toujours peur, j’avais toujours mal, je me suis vue descendre une pente en enfer dont je ne veux plus jamais expérimenter au nom de ‘l’amour’ ou de ‘l’amitié’ mais ça ne finit jamais en ‘amitié’, c’est ça le but! J’ai dû m’asseoir tranquille pour réfléchir à tout ça. Comment est-ce que j’ai pu me retrouver là-dedans? J’étais complètement seule, malade, abusée, désespérée et codépendante alors je lui ai fait confiance et je lui ai tout donné même quand ça ne faisait pas de sens je lui donnais tout, je pardonnais tout.

Dans sa tête de sataniste, il croit vraiment que tout ce que je suis est transférable sacrifiable pour que quelqu’un d’autre en bénéficie. C’est méchant! C’est la conscience de la Planète Dark, le service à soi. Il ne m’a jamais vu comme une coéquipière, une personne entière (C’est vrai que je ne l’étais pas) mais comme une ennemie qui est venue dans ‘sa ville’ lui prendre ce qui devait lui revenir. L’arrogance! Pas de diplôme, pas d’ambition, pas de français bien écrit. Ils veulent le succès maintenant et vite à n’importe quel prix. Je ne me sens pas en complète sécurité d’habiter avec quelqu’un qui a TOUT fait pour me détruire. Il m’épiait pour voir TOUT ce que je faisais et m’imiter par la suite c’était vraiment fatiguant. Les empty souls sont vraiment de grosses bombes à retardement. Il était temps que je m’aime plus et que je me concentre sur moi et mes rêves. J’ai très hâte que le tout débloque parce que de vivre ce genre d’abus sous silence pour servir un gros Ego qui refuse de se soumettre aux Lois Naturels de la vie, je trouve ça injuste car à chaque fois que je me fais abusé, je n’avais jamais de mauvaises intentions. Maintenant, je suis obligée de dire la vérité parce que je ne veux plus être prisonnière de ces gens-là qui croient vraiment que je suis leur propriété. Je suis née ici mais ils agissent comme si je ne suis pas supposée ‘’shiner’’ icitte. Dégueulasse. Je ne comprends pas. Ça me déçoit mais bon. Je reste positive. Je guéris tranquillement en sa présence mais je sais que je dois être libérée de cette situation. Je commence par l’intérieur parce que je ne veux surtout pas revivre une expérience similaire. Je suis obligée de me prendre en main et de penser différemment. La jalousie tue. La jalousie est une maladie. Il faut trouver comment soigner cette chose.

Grace à lui, par exemple j’ai appris à aimer tous les aspects de ma personne, physiquement, psychologiquement et spirituellement. Je retourne à Dieu chaque jour, il m’a tant manqué, je me sentais vide et si perdue et grâce à cela, je ne me sens plus mal de ma grandeur. Oh la fille narcissique. Pantoute, je crois plus que c’est une question d’avoir confiance en soi et d’arrêter de douter de Soi, Parce que tant et aussi longtemps que vous ne faites pas ça, croyez-moi, quelqu’un va venir essayer de tout vous prendre parce que vous vous n’êtes jamais vraiment accaparé de ce qui est réellement à vous incluant tous les aspects de votre ÊTRE. C’est ce que je fais en ce moment, je prends TOUT mon temps pour m’aimer en première parce que JE NE VEUX PLUS JAMAIS revivre cet enfer. Et oui je m’en suis remis à Dieu.

Image crédit: Gerd Altmann sur Pixabay

Pour me suivre sur les différentes plateformes de réseaux-sociaux, cliquez sur les liens suivants :

Youtube :     DJFabyola TranscendanSe radio

Instagram :  DJ.Fabyola  

Twitter :      DJFabyola

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s