RETOUR À SOI #10: Syndrôme de l’imposteur

Publié par

Ces derniers temps, j’entends souvent le terme «syndrôme de l’imposteur», j’ai regardé quelques vidéos et définitions et si je comprends bien, c’est quand tu occupes un emploi sachant bien que tu vaux plus que ce poste, parce que tu travailles mieux que la moyenne. Tu te demandes donc qu’est-ce que tu fais là? Par conséquent, tu ne veux pas être trop performant/performante ou tu n’imposes pas trop ta présence en ne donnant pas le meilleur de toi-même ou en gardant ton opinion pour toi. C’est pourtant évident que tu es efficace comme employé. Je comprends pas toujours la définition qu’ils donnent mais je crois être proche. Un autre exemple c’est qu’admettons que tu as un talent, un don ou une passion dont tu es doué.e, le syndrôme de l’imposteur fait en sorte que tu ne sortes jamais de ta cachette. Quelque chose du genre….Vous voyez où je veux en venir. Tout ça pour dire que j’ai eu ce syndrôme jusqu’à ce que je n’ai plus eu le choix de me montrer sous mon vrai jour. C’est un peu pour ça que j’écris cette série appelée «Retour à Soi» parce que je ne pouvais tout simplement plus continuer comme je le faisais. Je donnais toute mon énergie aux gens qui ne sont même pas dans le même chemin que moi, ils ne pouvaient donc pas m’apporter quelque chose de constructif en retour. C’était une voie très peu authentique à mes réels besoins. On paie cher quand on joue trop petit trop longtemps. On a tendance à penser que la famine se vit seulement dans les pays d’Afrique, je vous assure que j’ai rencontré des gens très aisés éprouvant une faim beaucoup plus sauvage et inassouvie que ces pays. D’ailleurs, je crois que ces pays ne sont qu’un reflet de la soif de l’homme. Prêt à n’importe quoi pour remplir un trou sans fond. Quand on dit que les riches s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent, c’est vrai! J’aimerais tout d’abord souligner que tout est dans la mentalité. J’ai un passé assez rock and roll, cependant je n’ai jamais senti que j’appartenais vraiment dans le cercle où j’ai grandi, parce que je pensais toujours différemment. C’est arrivé quelque fois où j’ai senti que j’étais à la bonne place avec les bonnes personnes mais cela aura prit beaucoup de temps avant que je puisse rencontrer mon soul tribe, ils sont trop cools. Ça fait du bien sérieux! On se comprend!

J’ai toujours accordé une grande importance à donner une bonne performance au travail et ce peu importe les conditions dans lesquelles je me trouvais. J’ai cependant réalisé que cela provenait de fortes croyances enregistrées en moi telles que: «je ne suis bonne à rien», «je n’y arriverai jamais», «je suis folle», «je suis trop malade», «je dois absolument être malade», c’était de profondes croyances ampilées ou du moins celles qu’on a essayé de me faire croire répétitivement. Cela a fait en sorte que j’en donnais un peu trop pour plaire. Aujourd’hui, je ne me considère pas malade, c’est tout le contraire….Ah comme tout est si parfait, les derniers seront les premiers comme on dit!

En raison de toutes ces étiquettes, j’avais tout simplement peur d’être moi-même. Pourtant, quand je le suis, je performe bien, je suis extravertie, sociable, intelligente, extra mais simple par moments, sportive, hyperactive, créative, ambitieuse, aimante, naïve en amour lol, peu importe, je suis un paquet de chose mais pas parce que quelqu’un sort du lot qu’il est malade, ou dangereux. C’est une société qui bloque toute évolution c’est donné aux fils/filles de riches ou ceux avec des Egos gros comme la Planète elle-même, le pire c’est qu’ils ne font pas grand chose de si bon que ça en toute franchise. Soyons honnêtes entre nous. Ceci étant dit, ces programmes limitatifs faisaient en sorte que je pensais qu’il fallait seulement accepter le sort qu’on m’avait donné, me cacher, ne rien dire dans mon petit trou-trou à porter une Honte qui ne m’appartenait même pas. Alors, oui je l’ai eu le syndrôme de l’imposteur, I didn’t want to be too great. D’où je viens, quand tu veux plus de la vie, tu deviens une traître et tu dois payer pour les autres qui ont refusé de se lever le cul pour aller chercher leur propre abondance. C’est ordinaire et moi qui regarde toujours les américains surtout pour leur influence musicale diversifiée et leur mindset du genre pas de limites, toujours plus, toujours plus grandiose. C’est sûr que je trouve qu’ils ne se mêlent pas de leur affaires mais j’aime le mindset «NEXT LEVEL». Je pensais que je pouvais l’appliquer icitte mais c’est toute une bataille à mener.

En conséquence, je le savais que je pouvais toujours faire mieux et je ne le faisais pas parce qu’autrement dit, je ne répondrais plus à mes profondes croyances ancrées. Je me suis donc créer une boîte pour m’isoler et me protéger de ce monde «si différent de moi». Ma mère m’appelait toujours 100 000 watts tellement j’étais pleine d’énergie, je ne savais juste pas que j’allais devoir payer cher pour toute cette énergie qui ne demande qu’à s’exprimer authentiquement et librement. Je suis reconnaissante de l’intimidation que j’ai vécue, parce que ça me rend forte et unique en plus d’être maintenant immunisée contre toutes attaques et critiques. L’opinion du monde c’est bien mais c’est juste ça, l’opinion du monde! On devrait pas en faire une grosse montagne, surtout quand c’est du monde qui ne paie pas tes factures et qui ne s’en va pas dans la même direction que toi. Sais-tu combien de gens sont vraiment heureux? Peu! Alors, les écouter à la lettre peut nous coûter temps et énergie pi moi ben j’ai pas l’temps pour ça! J’ai enfin compris comment ne pas me laisser affecter par ça. Je compense en étant shady from time to time! Hé, je n’ai jamais dit que j’étais parfaite ok, je suis authentique mais pas parfaite. 🤭

Certains d’entre nous sommes nés/nées avec une lumière, une énergie, une beauté intérieure et extérieure qui nous ont causé beaucoup d’adversité. Il est cependant le temps de l’assumer et de se battre pour récupérer notre dû après toutes ces années de manipulations. Il est temps d’élever les vibrations de la planète Terre.

Image par Quang Nguyen vinh de Pixabay

Pour me suivre sur les différentes plateformes, cliquez sur les liens suivants :

Youtube :     DJFabyola Radio TranscenDanSe

Instagram : DJ.Fabyola

Twitter :      DJFabyola

Vous pouvez aussi m’écrire au courriel: djfabyola@gmail.com

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s