VÉRIFICATIONS DES ANTÉCÉDENTS (2e partie)

Publié par

Bonjour à tous et à toutes,

Quelque chose de magnifique s’est passé lorsque j’ai publié mon dernier article. Quelques heures plus tard, je me sentais tellement mieux. Je connais pourtant ce sentiment de légèreté qu’on peut ressentir après une séance d’exercice ou après une bonne méditation. Je reste toujours surprise par l’Univers de voir comment il y a encore plus léger qui nous attend et encore plus et toujours plus. Avec de la consistance et de la persistance, nous pouvons tous connaître ce sentiment de libération lorsque nous décidons de s’éveiller et de s’élever dans ce cheminement d’Éveil Spirituel. Un poids lourd s’est évaporé de mon système corporel. Magnifique! J’adore! Alors Oui Oui et Oui à l’expression, c’est thérapeutique les amis.  🤩 Allez hop, poursuivons maintenant, avec une dernière dose de lourdeur!

J’ai choisi la photo de prison parce que c’est ainsi que je me sentais, en prison!!! Je ne pouvais pas m’exprimer, je ne pouvais rien faire de constructif sans susciter une réaction négative autour de moi. L’affaire c’est que ça n’en prenait pas beaucoup pour susciter ce sentiment de menace chez l’Autre. En dehors du foyer, c’était aussi pire que dans le foyer! Malgré tout cela, le père voulait ensuite que je travaille pour lui, n’ayant jamais payé un sou pour notre éducation, il fallait maintenant l’aider à devenir riche! C’était une soif qui n’allait jamais être assouvie, l’avidité à son meilleur. À l’époque, quand je ne savais toujours pas ce qui se tramait, dans un désespoir et un sentiment d’échec profond, je l’ai vraiment fait. Je l’ai un peu aidé dans ses affaires parce que je sentais que je devais toute mon existence aux autres, j’avais le syndrome du paillasson (people pleaser). Je pouvais me donner à fond pour des gens qui n’apportaient absolument rien de positif dans ma vie. Je me sentais coupable de vivre, c’est ainsi que nous mettons nos besoins de côté pour plaire aux autres en premier plan et que nous demeurons disponibles en tout temps lorsqu’ils ont besoin de nous. Lorsque nos besoins se font ressentir, personne n’est disponible pour nous venir en aide, par exemple. Je croyais que je démontrais mon dévouement et ma valeur en faisant cela mais à l’intérieur, je m’éteignais à petit feu. Dans ce mal, j’étais isolée, malade, utilisée, usée. Même après l’avoir confronté, il a quand même essayé de me racheter en me promettant une vie de rêve aux US, il voulait toujours que je travaille pour lui…Premièrement, je ne savais pas qu’on pouvait racheter ce qu’on avait vendu et deuxièmement je ne veux pas mourir aux US non mais c’est vrai, comment faire confiance après «tout ça»?

Pour ce qui est de la mère et son mari, j’ai essayé de les fuir à 25 ans et ils ont décidé de déménager dans le même building en haut de chez moi…j’avais tellement hâte de déménager mais ce coup était de trop pour moi. D’autres dépressions ont suivi ainsi que ma première tentative de suicide. Ma colère a souvent atteint un niveau que je ne croyais pas possible, je ne savais pas que c’était en moi, j’étais rendue dangereuse pour les autres et moi-même. À Quoi bon, rendue là? Ils n’allaient tout de même pas laisser partir leur esclave sexuelle aussi facilement, surtout pas vivante. C’est à croire qu’ils se nourrissaient de mon énergie vitale, sinon pourquoi ne pas me laisser tranquille? Ils aimaient m’haïr. Ils en étaient accros. Et me voilà encore prise avec eux. Les malheurs et la maladie me poursuivront pendant 9 autres années additionnelles. Attention : je ne suis pas parfaite, la vie n’est pas facile en partant, donc je ne mets pas tout sur eux mais je voulais vraiment guérir, avancer et avoir Ma vie à moi. Cependant, peu importe l’action que j’entreprenais, je me dirigeais directement dans la gueule du Loup, c’est ce qui arrive lorsque nous n’avons pas la protection de ses parents, la vie peut être un énorme fardeau, puisque nous sommes nées pour servir comme des esclaves, je me sentais toujours Vendue d’avance. J’ai donc toujours vécu en ayant un sentiment de ne pas appartenir ici et de ne pas être à ma place. C’était moi contre tout le monde, c’est ainsi que je me sentais. Tout ce que je voulais c’était une petite vie bien tranquille, loin du drame et de la toxicité. La mère me faisait drôlement penser au personnage Disney qui était dérangée par l’existence de Blanche Neige ou l’autre personnage Disney qui avait emprisonné Raiponce pour ses intérêts personnels.

Les malheurs ont multiplié quand j’ai pris action pour avoir mon indépendance, je suis partie le plus loin possible mais surtout lorsque j’ai commencé mon blogue qui s’appelait Journal Spirituel. Après une autre dure et longue dépression, j’ai voulu m’accomplir et faire quelque chose pour moi, naïve je leur montrais mes petits accomplissements pour avoir un petit applaudissement, une petite validation quoi! J’ai tout simplement voulu m’exprimer mais shuuuut 🤫 il ne faut pas dire un mot 🤐, il ne fallait pas que leur esclave sexuelle exprime des vérités parce que tout est permis dans ce monde sombre et noir, il y a une seule condition, garder le silence. Il ne faut surtout pas en parler, parce que là on n’aura plus l’air des victimes perpétuelles que nous sommes supposées être dans le monde extérieur…d’où mon inspiration de cette photo :

…but hush nobody has to know!
Viendras-tu dans la chambre ou le feu est vert, tout y est permis! Mais shuuutt personne ne doit savoir!

Quand j’ai commencé à en parler au copain de ma sœur, il a répondu nerveusement: « Ben tsé quand tu veux être dans ce domaine-là, ce sont des choses qui se font… », tout en faisant des drôles de signaux avec ses mains sur moi comme si je représentais une menace, Madame commençait à en savoir un peu trop. Il a genre banalisé ce genre de pratique sacrificiel parce qu’au nom du succès, c’est correct. Ce genre de comportement garde les victimes d’abus dans le silence, il y a un genre d’accord et d’acceptation à l’abus qui fait que lorsqu’une victime parle, elle peut être blâmée à cause de «tout ça». Plus tard, j’ai découvert que lui aussi m’avait ciblé avec ces pratiques. Par contre, je l’ai vu payer pour quelque chose qu’il m’avait envoyé. Si vous êtes tentés de maudire quelqu’un ou de faire de la magie Noire sur une autre personne, je me dois de vous dire cette règle, lorsque ça revient et ça revient TOUJOURS, c’est 7 fois la puissance de ce que vous avez envoyé à un de vos confrères et consœurs qui habitent cette même planète que vous.  »Exemple » : X me fait faire un accident avec mon auto (une seule auto impliquée) et bien X aura un accident incluant 3 autos, plus toutes les autres conséquences qui vient avec le fait de conduire sans permis, par exemple, en plus d’être en état d’ébriété dans une auto qui n’était pas la sienne…po fort! Je l’ai vu de mes yeux et ce n’est pas pour vous faire peur. Je ne sais pas d’où cela provient (de la source Dieu probablement) mais c’est tout simplement comme ça, c’est une loi. Une chance, parce que la magie Noire ou autres actes malicieux c’est de dire : «Je me sens jaloux/jalouse ou menacé.e et je ne suis pas supposé.e me sentir ainsi, c’est de la faute de la personne qui me met dans cet état, il faut faire quelque chose!» C’est lâche!

Aujourd’hui, j’ai beaucoup moins de ressentiment envers eux, parce que tout ça devait avoir lieu comme tel et je fais la paix avec ce passé, j’ai mes moments mais ça va de mieux en mieux. C’était leur mission de jouer ces rôles pour qu’il y ait une déconstruction, un arrêt, un nettoyage, un apprentissage. Dans les autres vies, ce cas avait toujours fonctionné, en effet cette femme n’avait jamais réussi à s’en sortir et c’est pour cela que l’idée de mort et de suicide ont commencé à me hanter depuis l’âge de 15 ans. La mère me disait que si je meurs, la famille n’aura plus de problème. Pour me libérer, le pardon fut inévitable. Je leur donne une main d’applaudissement pour la pièce de théâtre intitulée « L’hypocrisie » qui a été jouée pendant plus de 30 ans, la patience et le dévouement étaient définitivement au rendez-vous. Tout le long, ils me faisaient croire qu’ils étaient là pour moi, et c’était la seule façon de garder une trace de ce que je faisais, où de mon lieu d’habitat ou même de mes projets. J’ai finalement pu quitter sans dire à personne où j’étais et j’ai pu commencer mon long travail de guérison.

Les deux plus gros défis que j’ai rencontrés étaient de ne pas me faire une idée générale d’un groupe de personne. Si on rencontre 100 personnes venant d’un groupe A et que le résultat est toujours le même avec 95% des gens de ce groupe, alors qu’avec le groupe B, C, D et Z, non seulement le résultat est différent, mais il est plus agréable au cœur, c’est très difficile de ne pas tirer de conclusion et de ne pas généraliser. L’Univers m’a vite démontré qu’il y avait du bon et du mauvais dans tout, mes préjugés sont donc vite tombés. L’autre défi était d’apprendre à refaire confiance en la vie. Pendant une longue période, j’étais devenue méfiante et paranoïaque, je me suis donc isolée pendant un long moment je me disais que si je m’isole, il ne m’arrivera rien. Avec un peu de stabilité et de l’anonymat, j’ai pu retrouver un peu de paix.

Pour vous laisser sur une meilleure note, ces expériences m’ont permis de Valider mon existence par moi-même et de vivre une vie indépendante de l’opinion des autres, des normes et des multiples programmes qui existent encore et qui n’ont pas lieu d’être puisqu’ils contiennent trop de fausses croyances qui nous éloignent de notre Nature. J’ai appris à transformer un obstacle négatif en quelque chose de positif. J’ai aussi appris, comment me guérir par moi-même et j’ai dû me déprogrammer pour me reprogrammer afin de devenir celle que je suis supposée être et pour être en alignement avec MON authenticité. En effet, même lorsque mes «puppet master» n’avaient plus d’emprise sur moi, j’agissais encore comme un tapis de porte dans mes relations. Avec beaucoup de patience, j’ai pu regagner mon individualité, ma liberté et surtout la confiance en soi.

J’ai développé une connexion et une belle relation avec la Source de tout ce qui est, parce qu’elle est toujours abondante et présente. Dieu! C’est ainsi que j’ai finalement compris que NON je ne dois pas ce que je suis à personne et que c’est correct de dire NON. Ce que je Suis est ce que je Suis et je n’ai pas à me sentir coupable, d’avoir des rêves, des dons, des ambitions ou d’exister. De plus, je ne dois absolument rien à personne excepté pour mes factures. Aujourd’hui, tout ce que je fais, je le fais parce que j’ai envie de le faire.

À plusieurs reprises, on a essayé de m’imposer une façon de vivre qui ne rejoignait pas ma vérité. Après des années de manipulation, s’il y a bien quelque chose que je ne ferai pas, c’est de porter un masque et d’être une marionnette avec un script donné d’avance qui me fera dire des choses prévisibles, pourtant pas vraies dans mon cas. Souvent ces «conseils bienveillants» proviennent de personnes n’ayant pas fait leur propre travail d’introspection et font de la projection en transférant LEUR fardeau sur les autres.

Nous avons tous le droit d’avoir quelqu’un qui se bat pour nous, qui nous protège et qui nous aime. Pourquoi ne pas faire de cette personne vous-mêmes? Avec ce retour à soi, vous découvrirez que vous êtes la meilleure personne placée pour savoir exactement ce qui n’a pas été comblé dans votre tendre enfance. Le travail d’introspection sera non seulement le meilleur investissement que nous puissions faire pour nous, mais aussi une belle contribution à notre planète Terre.

Si vous désirez une indication pour savoir quelle est votre mission de vie, elle sera toujours associée à votre personnalité, à vos talents et à votre vécu. Ne laissez personne vous dire ce que vous devez faire de VOTRE vie. J’ai pris beaucoup de temps avant de me sentir libre d’être qui je suis et je n’ai pas envie de changer cela pour rien au monde.

Liberté et Justice pour tous!

Pour me suivre sur les différentes plateformes, cliquez sur les liens suivants :

Instagram : DJ.Fabyola   

Youtube :     DJFabyola Radio TranscenDanSe

Twitter :      DJFabyola

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Tous droits réservés. © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & Radio TranscendanSe

Copyright © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & Radio TranscendanSe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s