VÉRIFICATIONS DES ANTÉCÉDENTS (1ère partie)

Publié par

Salut tout le monde 😁,

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner un aperçu de mon histoire. J’avais l’intention de me présenter comme une femme forte qui a tous pleins de conseils spirituels à vous donner mais pour ne pas sauter des étapes de la guérison, je me dois d’exprimer ma vérité. Cela fait des années que je voulais en parler mais je suis restée dans le silence parce que de toute façon, je n’avais pas encore toutes les informations et le courage d’aller de l’avant. La transparence et l’honnêteté seront toujours des valeurs que je prioriserai, même si cela vient souvent avec des conséquences. Dans mes dernières connexions, qui ont toutes mal terminées, j’ai réalisé qu’il y avait un besoin criant qui se répétait et c’était celui de vouloir me faire entendre. Je leur partageais mes récentes découvertes et mes déceptions, mais il était évident que ce n’était pas le bon moment ou les bonnes personnes pour le faire, seule une bonne thérapie aurait pu m’aider. Le monde a déjà assez de leur propre problème.

Je crois qu’il est important de partager son histoire parce qu’il y a tant de choses non dites, tant de secrets…pourtant trop sombres pour garder à l’intérieur de soi. Lorsque quelqu’un partage son vécu, cela ouvre la porte à tous ceux qui ont un passé similaire mais qui n’osent pas utiliser leur voix pour parler, par peur de passer pour fous ou folles ou d’avoir honte. Cependant, lorsque nous nous exprimons enfin, c’est de dire que nous existons et que nous avions des droits, ils n’ont peut-être pas été respectés, mais cela ne change pas ce fait. Je me justifie toujours quand je veux exprimer une vérité, ce n’est pourtant pas nécessaire à bien y penser. Se justifier pourquoi et à qui? Dans ce silence, nous ressentons une honte par rapport à un lourd passé, on sent qu’on doit se cacher et s’isoler dans un mal-être qui peut mener à des épisodes de dépression, d’auto-destruction, de psychose et de colère extrême. C’est un peu comme dire que «tout ça» c’était correct, le monde est pourri de toute façon et nous voilà en train de nous culpabiliser comme si on méritait «tout ça». Après de longues réflexions, j’ai conclu que pour trouver libération et rendre ses expériences constructives, il faut justement partager le VRAI.

Je suis un être empathique et hypersensible qui ressent tout de manière exponentielle, je sais donc que mon existence était nécessaire pour résoudre un cas qui durait depuis maintenant trop longtemps. En effet, plusieurs d’entre nous, particulièrement pour les travailleurs de Lumière, avions choisi de nous incarner dans des conditions très toxiques et sombres pour développer la capacité de trouver la Lumière et la Vérité à travers «tout ça». Le but est donc de s’en sortir, de s’élever, trouver la paix et briser définitivement des modèles familiaux qui emprisonnent notre esprit et qui ne nous sont plus utiles à l’heure actuelle.

L’environnement abusif dans lequel j’ai grandi, a fait en sorte que je me suis toujours sentie coupable d’être qui je suis, j’ai dû me battre pour avoir le droit d’exister. Mes propres parents (qui ne sont même plus ensemble depuis ma naissance) pratiquaient de la magie Noire sur moi. Maintenant les amis, que vous croyez ou pas en ces choses-là, cela vous regarde. Je parle librement de mon expérience et d’une réalité qui existe parmi nous qu’on veuille y croire ou pas. Je n’aime plus porter le chapeau de victime, mais j’explique les faits et comment je me sentais à l’époque.

Crédit Image: Pixabay.com

La mère avec qui j’avais un contrat d’âme pour mon évolution, m’a toujours jugé sévèrement et me faisait sentir comme si elle aurait préféré ne pas me mettre au monde. Sa haine envers Moi (envers sa propre personne bien-entendu) était si grande qu’elle s’est mise avec le beau-père pour faire de la magie Noire sur moi pendant des années. C’est la dernière personne que j’ai confrontée lorsque j’ai découvert ce qui se passait, c’était pourtant assez évident avec toute cette haine projetée sur moi, mais mon cerveau refusait de connecter les signes parce que c’était ma propre mère. Je savais que mon existence la grattait tout le temps, mais c’était ma mère quand même…je ne croyais pas que sa haine avait atteint ce niveau. Cela résulte en une vie de malheur et de malchances après malchances sans jamais comprendre d’où cela provenait. Très souvent, j’avais des douleurs agonisantes qui sortaient de nulle part et je restais paralysée des heures sur mon lit jusqu’à ce que ça passe. J’ai également attiré des gens qui me faisaient toujours penser à mes parents, c’était des narcissiques, des relations abusives ou des amitiés douteuses. Après 30 ans de malchance, j’ai commencé à me poser des questions. Il était à peu près temps que j’ouvre les yeux, mais j’étais rendue confortable dans mon mal intérieur. C’était cependant trop Louche pour ne rien faire, il fallait investiguer de plus près. 🧐

Du côté paternel, ce ne fut pas mieux, comme dit plus tôt, mon père n’était pas présent à ma naissance et pendant la majorité de ma vie. Plus jeunes, mon frère et moi avions passé quelques vacances avec lui, donc il y avait quelques apparitions ici et là. J’ai finalement compris que c’était pour garder un œil sur ce qu’il avait fait, c’était comme pour «participer» à notre «évolution» tout en s’assurant que ni mon frère ni moi n’arrivions à quoique ce soit de valable dans la vie, puisqu’il faisait ses actes malicieux sur nous. J’ai eu ma première expérience d’attouchements sexuels avec lui, c’est même dans une cassette vidéo VHS, j’avais 4 ans. Il s’en est souvent vanté tout au long de ma vie, pour me faire sentir que nous avions partagé une intimité en premier. C’était comme pour me dire que «je t’ai eu» avant tous les autres qui allaient venir parce que tu vas «travailler» pour moi, puisque je sais ce que j’ai fait.» Depuis cette première initiation, je me suis toujours fait approchée de façon sexuelle par différent membre de la famille surtout quand je lui rendais visite aux États-Unis. Je me souviens de quelques fois et il le savait, il n’était pas trop loin, à l’étage supérieur en train de discuter pendant que ça se passait. En dehors du cadre familial, j’étais une machine sexuelle qui a travaillé fort et qui attirait «ceux qui voulaient aussi»…c’était bizarre, c’était louche et inexplicable en même temps. C’était une vie de sexe et encore plus de sexe à gauche à droite dans tous les endroits ne comprenant pas comment est-ce que mon énergie faisait un tel effet sur TOUT le monde. J’étais endormie et très confuse. C’était devenu normal cette vie pour moi! Je ne l’appréciais pas et me sentais toujours comme un objet sexuel mais c’était ma vie, j’étais née et fabriquée pour ça. Ce qui me dérangeait aussi, c’est qu’à chaque fois qu’il y avait une relation intime avec quelqu’un ça venait toujours avec une annonce ou une humiliation publique, il y a même une fois un homme m’avait dit: «si tu ne sors pas avec moi je vais dire à tout le monde que je t’ai baisé pour tel montant d’argent.», parce qu’il m’avait payé le taxi, moi qui croyais que c’était un geste de galanterie, c’était maintenant une machination pour essayer de me manipuler en m’humiliant. Mais bon, humiliation à la maison, à l’école ou au travail ça change quoi lorsque c’est tout ce qu’on connaît.

J’avais l’impression d’être dans une histoire, une très mauvaise en plus, je vivais un cauchemar interminable où j’étais la risée sans savoir que j’étais la risée. C’était le programme dans lequel je me suis incarnée. Quand j’ai tout compris, j’ai découvert que mon père avait vendu sa fille au nom de l’amour dans l’acte sexuelle, son fils qui a le même nom que lui (donc plus facile pour la transaction), son autre fils qui a un nom qui signifie (je t’aime) ce dernier, par grande coïncidence accidentelle, est très limité physiquement et mentalement et, depuis sa naissance, rencontre des complications qui l’obligent à séjourner à l’hôpital et enfin son autre fille également. Je n’ai pas beaucoup d’information pour cette dernière à part qu’elle a le nom d’une chanteuse et agit en puppet, c’est-à-dire comme quelqu’un de programmé qui obéit à un agenda caché.

C’était son sacrifice, j’étais l’esclave sexuelle du père. Dans l’histoire de l’humanité, sur la planète Terre, il y a un homme qui aura vendu ses 4 enfants et sacrifié l’amour pour de l’argent, du succès, de l’attention et surtout pour du pouvoir. Jamais de ma vie, je ne m’associerai avec quelque chose d’aussi lourd et d’aussi laid, j’ai donc dépossédé tous liens avec ce genre d’individu. Je ne vais pas me promener avec une honte qui ne m’appartient pas et faire en sorte que ce cycle continue, car je le sais que c’est là depuis longtemps (vies antérieures), c’est pour cela que dans cette vie actuelle, ce sort était à son pire. Parce rien ne disparait vraiment si ça n’a pas été confronté, réglé et effacé. SVP ne vous sentez pas trop mal pour moi mes amis, je me considère comme une missionnaire qui est justement venue régler cette atrocité. Désolée pour tous les jugements faits envers ces individus, ce n’est pas très spirituel, j’ai encore beaucoup de travail à faire en terme de pardon, mais lorsqu’il s’agit d’embarquer des enfants dans la perversité de l’homme ou de la femme, je ne peux m’empêcher de réagir fortement. Laissez les enfants tranquilles!!! Le pire c’est qu’il y en a plusieurs qui sont dans des situations similaires et qui ne sont même pas au courant…ils pensent que la vie est difficile alors que c’est leurs parents qui les ont embarqué dans des oragnisations sombres à leur insu. Il y aura donc de grandes transformations en ce qui concerne les lignées générationnelles familiales en terme de renouvellement et de nettoyage karmique ancestral. Les nouvelles fréquences ne seront pas en alignement avec certains patterns, soit parce qu’ils sont complètement dépassés ou soit parce que le  »junk » karmique est trop compliqué à purifier étant donné qu’il y a eu trop de manipulation d’énergie. Comme nous avons déjà du pain sur la planche, on ne peut se permettre de traîner de lourds karmas qui alourdissent et ralentissent l’ascension collectif ce qui permettra à celui-ci d’élargir sa conscience et d’augmenter ses vibrations.

Les travailleurs de Lumière avant de s’incarner sur Terre!
-Je vais déconstruire la Matrice
-Je vais transformer beaucoup de merde (hi hi lol)
-J’émanerai toujours Amour et Lumière!

L’image ci-dessus, nous donne une idée de comment les vrais missionaires décident à l’avance où ils s’incarneront. Nous oublions souvent qui nous sommes à l’origine et que nous avons choisi nos expériences karmiques. Il faudra donc passer par l’éveil et retouner à la Source afin de s’en souvenir. En effet, j’ai également découvert que plusieurs altruistes créent de grands projets qui semblent soutenir une cause bien noble mais encouragent tout de même la noirceur en cachette pour arriver à leur fin. Exemple: je fais une mission pour aider les enfants mais je participe aussi aux programmes qui les sacrifient. On tourne en rond et ça annule tout, je dirais même que cela vient ajouter au chaos! C’est ainsi que nous agissons lorsque notre conscience est endormie ou qu’on l’a vendu. On s’en reparle bientôt pour la partie 2 au courant de la semaine, ce sera donc à suivre…

Pour me suivre sur les différentes plateformes, cliquez sur les liens suivants :

Youtube :     DJFabyola TranscendanSe radio

Instagram : DJ.Fabyola   

Twitter :      DJFabyola

Crédit Image : Pixabay

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Tous droits réservés. © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & Radio TranscendanSe

Copyright © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & Radio TranscendanSe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s