Lueur d’espoir et Maladies mentales

Publié par

Bonjour êtres infinis, je tenais à vous assurer qu’aujourd’hui je vais beaucoup mieux. Merci au lecteur qui a su me dire les bons mots pour me remonter le moral, j’ai foi en l’humanité 😊. Je ne sais pas si cela vous arrive de penser ainsi, mais j’ai souvent l’impression qu’il y a des anges terrestres ou que les Anges agissent à travers les humains. Une chance!

Lorsque je vis ces moments d’obscurité, je m’assure de faire les changements nécessaires afin de ne pas les revivre pour les mêmes raisons. Comme ces moments ne partent pas, peu importe ce que je fais, je commence à accepter que cela fait partie de mon parcours. Depuis que j’ai l’âge de 15 ans, je vis des moments de profonde dépression, c’est malheureusement chronique, ça part et ça revient. Je n’ai plus à faire semblant d’être ce que je ne suis pas alors je vous annonce que je serai désormais honnête avec vous par rapport à cette  »maladie mentale » car c’est thérapeutique pour moi et si je peux aider quelqu’un à travers mon expérience, j’en serais très heureuse.

J’ai été diagnostiquée, il y a plusieurs années, d’anxieuse-dépressive. Par la suite, il y a de cela presque deux ans, on m’a dit que j’étais borderline (personnalité limite). Je n’en parle pas souvent parce que je ne crois pas vraiment aux maladies mentales. Je n’aime pas comparer un humain aux objets mais si on échappe n’importe quel objet à maintes reprises, même s’il est très solide, il finira par avoir une trace, ou par se briser, de même que si on frappe un arbre plusieurs fois avec un bâton de Baseball, on finira par voir les dommages. Il en de même avec un humain, grandir dans des foyers dysfonctionnels ou l’abus règne finit par laisser de graves séquelles, car l’abus continue à l’extérieur du foyer et cela perdure pendant plusieurs années voire toute une vie pour certaines personnes. Et même lorsqu’il n’y a plus personne autour de nous, l’abus continue, on le fait sur nous-même (comportements auto-destructifs) car c’est tout ce qu’on connaît, c’est une norme, notre norme. Et même lorsqu’il n’y a pas d’abus, on pense qu’il vient d’avoir abus, on devient paranoïaque et se méfie de tout le monde. Comme on aime y mettre des termes, il est donc tout à fait normal de se retrouver dans une société tout plein de  «narcissiques», «borderlines», «anxieux», «dépressifs», «dépendants», «manipulateurs», «sociopathes», etc…si notre corps, a dans son ADN, de très lourds traumatismes.

J’ai maintenant passé le cap de me voir comme une victime car je comprends que nos parents ne savaient pas comment faire et ont, eux aussi, des traumatismes ou des schèmes dysfonctionnels bien imprégnés en eux qui se passent de génération en génération. Dans une éventualité, plus proche qu’on le pense, toutes ces choses seront abordées et confrontées massivement, pour nous aider à laisser une Terre dans de meilleures conditions. Il y a donc espoir.

La guérison commence lorsque nous acceptons la personne que nous sommes: avec toutes nos cicatrices, toutes nos erreurs et tous nos défauts. Il faut arriver à être en paix et arrêter de prouver qu’on va mieux que tout le monde ou qu’on est comme tout le monde. Pour ma part, ce qui m’a grandement aidé c’est de me montrer au grand jour avec mes faiblesses autant que mes forces. J’ai également profité de cette occasion pour me détacher de «mon identité corporel terrestre» pour me permettre de me libérer du monde des illusions dont nous voulons nous débarrasser à tout prix…pour le bien de tous. En tant que femme de couleur, la majorité d’entre-nous, entretenons cette pression de conserver ce masque que tout va bien, que nous sommes belles et fortes et à la hauteur de tout. Lorsqu’on regarde de plus près, ils existent , malheureusement, plusieurs traumatismes bien ancrés en nous qui nous empêchent de nous libérer et vivre la vie pleinement.

En me connectant avec Dieu quotidiennement, j’ai pu être libérée de ces fardeaux mentaux. En effet, la voie spirituelle que j’ai empruntée, m’a été d’une grande utilité afin de tenir bon face à l’adversité. Cela m’a permis de me construire une nouvelle base afin d’avoir une référence saine lorsque je me sens perdue et de garder espoir en un avenir meilleur non seulement pour moi mais pour l’humanité aussi. Je vous aime! 😗

Pour me suivre sur les différentes plateformes de réseaux-sociaux, cliquez sur les liens suivants :

Youtube :     DJFabyola TranscendanSe radio

Instagram : DJ.Fabyola

Twitter :      DJFabyola

Crédit Image : Pixabay

Je vous aime!

DJFabyola ♫♪

Tous droits réservés. © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & TranscendanSe Radio

Copyright © 2019 djfabyolalove.wordpress.com & TranscendanSe Radio

3 commentaires

  1. Coucou Faby,
    Tout d’abord, je tenais à te dire qu’à mes yeux tu es une résistante, une battante !
    De plus, il n’est pas toujours facile de parler de soi, ça implique de se dévoiler, de puiser au fond de nous la force nécessaire pour dire au grand jour qui on est…Par culpabilité, presque comme si nous avions commis un délit…
    Il faut reconnaître que l’on nous a pas vraiment aidé, on a pas été mis dans les meilleures conditions pour que l’on est confiance en nous (ça appartient au passé ma petite Faby).
    Cependant, en parler est un très bon début, dis-toi que nous sommes un certain nombre à comprendre tes douleurs, tes craintes, et que toi tu as su franchir un premier barrage.
    Alors rien que pour cela Faby, ce matin je te dis BRAVO !
    Je t’embrasse.
    Ton ami Tony.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah tu es un vent de fraîcheur c’est vrai tu comprends et tu as de la compassion. C’est du passé c’est vrai mais ça me fait tellement de bien en parler. C’est comme si le méchant doit sortir pour purifier le tout (comme un coming out).Tu es un homme de bien. Merci encore Tony. Faby t’embrasse aussi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s